Une assistante de service social à Montréal
Devenir assistante de service social – France

Devenir assistante de service social – France

DEVENIR ASSISTANTE DE SERVICE SOCIAL EN FRANCE

Il faut avant tout comprendre que le titre professionnel d’assistant·e de service social (ASS) en France est réservé aux personnes titulaires d’un DEASS ou autorisée par l’État français.

La profession en bref

L’assistant·e de service social (ASS) exerce dans le respect de la définition du travail social figurant à l’article D. 142-1-1 du code de l’action sociale et des familles. Elle intervient auprès de personnes confrontées à diverses difficultés : économiques, d’insertion, familiales, de santé, de logement. Elle accueille, soutient, oriente et accompagne la construction de projets en tenant compte des potentialités des personnes et des possibilités offertes par la collectivité.

Missions principales

L’ASS est tenu au secret professionnel et doit réussir à instaurer une relation de confiance avec ses interlocuteurs.

Quatre missions principales relèvent de sa compétence :

  • L’évaluation de la situation des accompagnés ;
  • Le conseil et l’orientation des personnes en difficulté ;
  • L’accompagnement des personnes sur la base d’un projet ;
  • La participation au développement social local.

Source : Ministère des Solidarités et de la Santé

Rôle et fonctions

L’ASS évalue, analyse la situation de la personne et coconstruit un plan d’actions négocié et contractualisé. Dans le cadre de l’évaluation, elle identifie les ressources du territoire pour orienter la personne vers les partenaires adaptés. Elle intervient soit en individuel/famillial (intervention sociale d’aide à la personne), soit en collectif (travail social collectif). En fonction de son cadre institutionnel, dans les limites de son cadre d’intervention et de ses missions, l’ASS est amenée à élaborer et conduire des projets d’accompagnement social. Selon son contexte d’exercice, l’ASS travaille au sein d’une équipe pluriprofessionnelle et est en lien avec des partenaires du territoire.

Elle initie, participe, pilote des actions collectives et de groupes, dans une dynamique d’équipe, de partenariat et de réseau en favorisant l’implication des personnes. Elle promeut des actions de prévention et participe au développement social en complémentarité avec d’autres intervenants. 

Par une posture de veille professionnelle, l’ASS développe une expertise en matière de politiques sociales et de lutte contre les exclusions et les discriminations. Elle est force de propositions pour la conception des politiques sociales, les orientations générales et les missions développées par l’organisme qui l’emploie. Elle exerce un rôle de conseil auprès d’institutions, d’autres professionnels, d’élus, de partenaires.

Source : Référentiel professionnel

Comment devenir assistant·e de service social?

00:25 : DEASS c’est le diplôme d’État d’assistant(e) de service social

00:50 : Obtenir le DEASS

01:48 : Obtenir une attestation de capacité à exercer la profession d’ASS (ASS U.E. / T.S. Québec)

03:27 : Quelques petits conseils ?

Formation / Profession

Témoignages / Expériences

Laisser un commentaire