Une assistante de service social à Montréal
Devenir travailleuse sociale – Québec

Devenir travailleuse sociale – Québec

DEVENIR TRAVAILLEUSE SOCIALE AU QUÉBEC

Il faut avant tout comprendre que le titre professionnel de travailleur social, travailleuse sociale ou travailleur·euse social·e (T.S.) est réservé aux personnes bénéficiant d’un permis d’exercice de T.S. (c’est un permis de pratique) et qui sont membres inscrit·e·s au tableau de l’Ordre des travailleurs sociaux et thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (OTSTCFQ).

Il ne suffit pas d’être diplômé·e en travail social, il faut aussi être membre de l’Ordre pour être T.S.

Le champ d’exercice

Évaluer le fonctionnement social, déterminer un plan d’intervention et en assurer la mise en œuvre ainsi que soutenir et rétablir le fonctionnement social de la personne en réciprocité avec son milieu dans le but de favoriser le développement optimal de l’être humain en interaction avec son environnement. 

L’évaluation d’une personne par les T.S. réfère à la façon dont celle-ci exerce ses divers rôles sociaux ainsi qu’aux moyens dont elle et son environnement disposent pour lui permettre d’accomplir ces rôles avec satisfaction, selon ses besoins et sa réalité.

La marque distinctive de la profession

Les T.S. évaluent le fonctionnement social dans une perspective d’interaction entre la personne et son environnement, en intégrant une réflexion critique des aspects sociaux qui influencent les situations et les problèmes vécus par la personne. Cette personne peut être un individu, un couple, une famille, un groupe ou une collectivité.

Quant à l’environnement, il concerne le milieu de vie de la personne, ses réseaux d’appartenance, ainsi que ses conditions matérielles et sociétales. Ce paradigme est au cœur de l’évaluation et de l’intervention des T.S., lesquelles se fondent sur la défense des droits de la personne et sur la promotion des principes de justice sociale.

 

L’essentiel de la pratique

Les T.S. visent l’amélioration du fonctionnement social d’une personne, d’une famille, d’un groupe ou d’une collectivité lorsque ces derniers désirent rendre plus satisfaisante une situation selon leurs aspirations. Les T.S. croient en la valeur intrinsèque de la personne, son droit à l’autodétermination et à l’autonomie. Par ses activités professionnelles, il met en place avec les personnes, les groupes et les collectivités, des conditions favorisant le développement de leur pouvoir d’agir et la réalisation de leurs potentiels et de leurs ambitions. Il vise à répondre à leurs besoins psychosociaux et communautaires, par des interactions sociales et une participation satisfaisante à la vie de la société.

Une finalité particulière

La finalité de la pratique est l’atteinte d’un équilibre entre les besoins d’une personne ou d’une collectivité et la capacité de l’environnement à répondre à ces besoins. Le résultat poursuivi est de favoriser et de renforcer le pouvoir d’agir des personnes dans leurs relations interpersonnelles, l’accomplissement de leurs rôles sociaux et l’exercice de leurs droits individuels et sociaux. 

Source : Loi modifiant le Code des professions et d’autres dispositions législatives dans le domaine de la santé mentale et des relations humaines. Guide explicatif. Avril 2021 (p.25-26) 

Diplômes
Québec – Canada – France – Suisse

Diplômes étrangers
Équivalence de formation

  • Toute autre personne diplômée en service social (hors Canada) ou bien dans une discipline apparentée au service social et avec de l’expérience pertinente au service social pourraient faire une demande d’équivalence pour obtenir un permis d’exercice de T.S.


    (Si jamais tu projettes de faire une demande d’admission par voie d’équivalence, je t’invite à lire la page 13 et 14 du #GUIDEduTSF en plus de ta lecture complète du site de l’OTSTCFQ et de la FAQ admission).

Formation / Profession

Laisser un commentaire